Du côté de chez Swann (ANNOTÉ)

Du côté de chez Swann (ANNOTÉ)

à la recherche du temps perdu. Tome 1

noch nicht bewertet
Autor: Marcel PROUST
Umfang: 189 Seite(n)
Sprache: Français
Verfasst: Sep. 2016
Verkaufsrang: - XinXii Verkaufsrang
Views: 114

Kategorie: Belletristik » Sonstige Belletristik  |  Publikationsart: Erzählung
Stichworte: classiques, proust, swann, audiolivre, ebook, temps perdu,

Du côté de chez Swann de Marcel Proust

1) Description du texte

Du côté de chez Swann est la première partie du roman À la recherche du temps perdu. Il est séparé en trois parties : " Combray ", " Un amour de Swann " et " Noms de pays : le Nom ". L’histoire est racontée à la première personne (sauf pour " Un amour de Swann ") par un narrateur qui n’est pas Proust, mais qui lui ressemble en plusieurs points.

2) Résumé

Le livre débute avec la partie " Combray ", du nom du village d’enfance du narrateur Marcel. Toute cette partie se déroule en fait en une nuit, alors que la narrateur se couche et se remémore des souvenirs. Il pense à son enfance, aux visites de M. Swann, à Mlle Vinteuil et la duchesse de Guermantes. Il fait plusieurs descriptions de ses souvenirs à l’époque où il vivait à Combray. La section se termine au réveil du narrateur, après l’évocation de ses souvenirs. La deuxième partie, " Un amour de Swann ", raconte plutôt l’histoire de Swann, bien avant sa rencontre avec le narrateur à Combray. Swann tombe alors amoureux d’Odette, mais abandonne cet amour suite à une crise de jalousie. Finalement, la troisième partie, " Noms de pays : le Nom ", raconte l’adolescence du narrateur à Paris et son amour avec Gilberte Swann.

3) Problématiques posées et pistes d’analyse

- Le temps perdu : Le temps perdu est en fait le temps qu’on a perdu pour quelque chose et le temps qu’on perd par son souvenir. On cherche sans cesse à retrouver ce temps. Par exemple, dans " Un amour de Swann " Swann tombe amoureux d’Odette, mais se rend bien compte qu’il perd son temps avec elle. C’est cette recherche que l’auteur tente de faire dans son œuvre. Tout le livre est construit sur des souvenirs, des pertes de temps qu’il cherche à retrouver. De plus, il y a un lien étroit entre les phrases interminables de Proust et la recherche du temps perdu. En effet, la phrase semble interminable, comme le temps, mais elle finit par se terminer. La phrase elle-même est donc une attente, de même que le temps. C’est en attendant la fin d’un temps qu’on le perd.

- Le regard : Le regard est très important pour Proust. C’est grâce à ce sens que l’on se crée des souvenirs. Enfant, le narrateur voit le monde comme pour la première fois. C’est à se moment qu’il commence à se crééer des souvenirs dont il se souviendra plus tard. Lorsqu’il est question de voir dans le livre il ne s’agit pas nécessairement de la vue au sens propre, mais bien de la vue au sens où l’on voit les souvenirs dans notre mémoire. La vue est donc la cause du temps perdu. De plus, Proust démystifie le regard lorsque Mlle de Vinteuil dit que les yeux ne voient pas. La vue appartient donc aux souvenirs et la mémoire en est l’instrument, non les yeux.

- Le livre : Marcel Proust croit en la lecture et au livre et cela transparaît dans Du côté de chez Swann. En effet, lorsque la mère fait la lecture au petit Marcel il affirme que l’on doit trouver quelque chose dans les livres. Le narrateur est éveillé au mystère de la lecture. C’est par la lecture que l’on peut explorer ses émotions et devenir en mesure de crééer des souvenirs précis. Le romancier est donc en quelque sorte un créateur de souvenirs; Proust est le créateur de ses souvenirs.


Für diesen Eintrag ist der Autor verantwortlich.

Über den Autor

Marcel PROUST | Autor auf XinXii.com

registriert seit: Sep. 2016
Veröffentlichungen auf XinXii:  7
Mein Profil auf...
Facebook
Marcel Proust, né à Paris XVIe (quartier d'Auteuil, 96 rue La Fontaine devenue avenue Mozart) le 10 juillet 1871 et mort à Paris le 18 novembre 1922, est un écrivain français, dont l'œuvre principale est une suite romanesque intitulée À la recherche du temps perdu, publiée de 1913 à 1927.

Issu d'une famille aisée et cultivée (son père est professeur de médecine à Paris), Marcel Proust est un enfant de santé fragile et toute sa vie il a des difficultés respiratoires graves causées par l'asthme. Très jeune, il fréquente des salons aristocratiques où il rencontre artistes et écrivains, ce qui lui vaut une réputation de dilettante mondain. Profitant de sa fortune, il n'a pas d'emploi et il entreprend en 1895 un roman qui reste à l'état de fragments (publiés en 1952, à titre posthume, sous le titre Jean Santeuil). En 1900, il abandonne son projet et voyage à Venise et à Padoue pour découvrir les œuvres d'art en suivant les pas de John Ruskin sur qui il publie des articles et dont il traduit deux livres : La Bible d'Amiens et Sésame et les Lys.

En 1907, Marcel Proust commence l'écriture de son grand œuvre À la recherche du temps perdu dont les sept tomes sont publiés entre 1913 (Du côté de chez Swann) et 1927, c'est-à-dire en partie après sa mort ; le deuxième volume, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, obtient le prix Goncourt en 1919. Marcel Proust meurt épuisé, le 18 novembre 1922, d'une bronchite mal soignée : il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris, accompagné par une assistance nombreuse qui salue un écrivain d'importance que les générations suivantes placeront au plus haut en faisant de lui un véritable mythe littéraire.

L'œuvre romanesque de Marcel Proust est une réflexion majeure sur le temps et la mémoire affective comme sur les fonctions de l'art qui doit proposer ses propres mondes, mais c'est aussi une réflexion sur l'amour et la jalousie, avec un sentiment de l'échec et du vide de l'existence qui colore en gris la vision proustienne où l'homosexualité tient une place importante. La Recherche constitue également une vaste comédie humaine de plus de deux cents acteurs. Proust recrée des lieux révélateurs, qu'il s'agisse des lieux de l'enfance dans la maison de Tante Léonie à Combray ou des salons parisiens qui opposent les milieux aristocratiques et bourgeois, ces mondes étant traités parfois avec une plume acide par un auteur à la fois fasciné et ironique. Ce théâtre social est animé par des personnages très divers dont Marcel Proust ne cache pas les traits comiques : ces figures sont souvent inspirées par des personnes réelles ce qui fait de À la recherche du temps perdu un roman à clés et le tableau d'une époque. La marque de Proust est aussi dans son style dont on remarque les phrases souvent longues, qui suivent la spirale de la création en train de se faire, cherchant à atteindre une totalité de la réalité qui échappe toujours.

Diese eBooks könnten Dir auch gefallen:


Es liegen noch keine Bewertungen vor.

zurück
  $ 1.99
Preis inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort als Download verfügbar
 ePub (eReader)
mobi-Format Kindle
Adobe Reader
Dateiformat: