une pile de piles qui tombent pile

noch nicht bewertet
Auteur : henri grimm
Volume : 102 page(s)
Langue : Français
Écrit en : Nov 2011
Verkaufsrang: - XinXii Verkaufsrang
Views: 3420

Rubrique : Littérature » Littérature humoristique  |  Catégorie : Roman
Mots-clés : pastiche, ironie, burlesque, satire, gag, dérision, bouffon, navigation entre rabelaisien et coluchien.

Roman d'espionnage industriel sur fond de magouilles pétrolières.

Quelques bribes extraites d'une galéjade plus picaresque que romanesque...d'une moderne odyssée où les guêpes ne sont pas piquées des hannetons :

Etant donné mon nouveau job, il m'incombe d'aller planter mes pénates à Gstaad. Rien de moins que la Mecque touristique de l'Oberland bernois. Une endroit où n'y prospère pas que l'edelweiss, mais aussi la fine fleur de la société. Un lieu où y pullule le gratin. Et pas que le gratin dauphinois. Sur ces hauteurs, où s'y bouscule la gente mondaine, mon boss possède un méga chalet. Dans le sous-sol, il y a planqué un labo top-secret. On y peaufine une nouvelle pile. D'un rapport poids-puissance et d'une longévité sans équivalence. C'est mieux que la pile Wonder. Elle ne suce pas, même si l'on s'en sert. Mais, à la longue, elle finit quand même par un peu sucer. Tant mieux ! diront certains.....

Chemin faisant : un mirage ? Non ! Mais l'équivalent de Vénus. De la Vénus de mille os bien rembourrés, laquelle a récupéré ses bras au bureau des objets trouvés pour pratiquer l'autostop. Je m'arrête. Je ne suis pas pressé. Et si je l'étais, j'en ferais de même. Je recule au maxi le siège du taxi. Et cela vu que ma passagère qui descend à Cannes (et qui pourrait tout aussi bien descendre d'Aphrodite) a des cannes aussi interminables qu'une série télévisée américaine. En présence de cette longue cheminée (qui tire bien, je présume) je me sens aussi petit que Sarkozi au pied de sa poupée Barbie. Autre particularité de cette pulpeuse créature : c'est une rousse pure sucre candi. Je n'ai rien contre cette particularité capillaire, ayant le mérite d'être plutôt rare. Non ! Vraiment je n'ai rien contre. Je serais même volontierrs tout contre. D'ailleurs, selon mon humble avis, peu importe la couleur, pourvu que...C'est comme disait Napoléon en parlant de sa Joséphine de Beau Minet : peu importe la couleur de son chat, pourvu qu'ils attrape du beau poil en hiver.....

Officie au bar une sémillante créature couleur café. D'un café présumé moitié robusta, moitié arabica. En voilà une belle bille d'ébène qu'est harmonieusement sculptée. Qui se dispense de porter un soutif aussi aisément qu'une congolaise peut se passer d'un ver à friser. Qui dispose d'une chute de reins à vous faire oublier les chutes Victoria. (Ou celles du Rhin, si vous êtes trop fauchés pour voyager si loin). La nana me gratifie d'un sourire plus blanc que le Mont-Blanc. Et pas moins éclatant que la victoire d'Obama. Oh là la ! Oh là là ! Cette Miss Bamboula, c'est une merveille qu'elle soit là.....

Chez ces liposucées mûres beautés, moult et moult fois liftées et reliftées, c'est certainement plus la traque à la cellulite que le goût de la bite qui les habite. Quoique ! On ne saurait se fier aux appâts rances. Afin de préserver ce qu'il leur reste de vénusté, ces chefs-d'oeuvre en péril ont évidemment usé et abusé de tout ce qui se fait en produits de beauté. Quant à savoir si elles le valent bien ! Ces trois gentes dames, de la genre nobiliaire, se rient des indigentes ribaudes, se baguenaudent couvertes d'émeraudes et se travestissent en d'opulentes esquimaudes dès que le froid rôde, tout en se trimballant avec des clébards minatuirisés, plus proches du ramasse-poussière que du berger des Pyrénées. En voilà des chienchiens chics et chiants, sinon avec particules, du moins avec des pedigrees de première classe. Des toutous chichiteux, avec noeud papillon et pélerine incorporée et qui sont plus suceptibles d'être griffés par Karl Lagerfeld, plutôt que par mon gros matou de grande gouttière. Qui les vaut bien ces pauvres bêtes. En voilà de nobles femelles qui hantent les huppés salons de thé, les quincailleries de luxe et les boutiques haut de gamme, avec arrêts prolongés dans les casinos de la french rfiviera. En voilà des nanas qui ont plus de bagues aux doigts que de doigts aus pognes. Des bagues qui viennent en droite ligne de la place Vendôme. Ou autres quartiers où y trône aussi Cartier.


L'auteur assume l'entière responsabilité de cette entrée.

Fiche de l'auteur


Inscrit en : Nov 2011
Nombre de documents :  2
Libertaire à tendance anarchiste. Indépendant professionellement parlant et cela la plupart du temps. Préfère l'écriture aux mots croisés et à top modèle. En train d'écrire les nouveaux contes de Grimm. (Des contes à la fois à rebours et à rebrousse-poil) Ai en son temps écrit un pastiche du Petit Chaperon Rouge qui, en l'occurrence, s'appelait le Petit Blouson Noir. Il zigouilla le loup avec son couteau d'arrêt et en fit une descente de lit qu'il offrit à sa grand-mère. Le reste de ma prose est grosso modo de la même veine.

Diese eBooks könnten Dir auch gefallen:


Es liegen noch keine Bewertungen vor.

zurück
  $ 2.07
Prix TTC
Téléchargement immédiat après achat
 MS Office Word
Format du fichier: